Félicitations, vous avez décroché un job de garde ! 

Et maintenant, vous paniquez car finalement, vous ne savez pas comment vous y prendre. Pas d’inquiétude ! 

Yoopies a fait un mode d’emploi rien que pour vous.

 
Selon l’âge des enfants, vous aurez plus ou moins de tâches à accomplir. Yoopies vous a fait une fin de journée type, avec une sélection des tâches les plus courantes. La baby-sitter du jour, Amélia, devra s’occuper de trois enfants, Hugo 6 ans, Camille 3 ans et Zoé 15 mois. Le plus pratique si vous avez le choix, c’est d’aller chercher les plus petits en premier. Une fois bébé emmitouflé dans sa poussette, vous aurez les mains libres pour gérer les plus grands !

16h – Sortie de crèche

 Il est convenu avec les parents que la poussette sera dans le local, au fond à droite. Alors Amélia va la chercher, la déplie, et la prépare afin qu’elle soit prête à accueillir Zoé.

 Dans cette crèche, il y a un casier pour chaque petit, et des tables à langer pour les habiller. La baby-sitter prend donc les affaires de Zoé, les prépare sur la table, puis va la chercher. Elle met ses sur-chaussures et rentre dans la salle des bébés. Elle est accueillie par l’auxiliaire puéricultrice, qui lui donne toutes les infos de la journée de Zoé ! La baby-sitter note tout, car elle a peur de ne pas s’en souvenir : durées des siestes, heures et quantités des biberons et des purées, et autre tracas de la journée (absences de selles, nez qui coule, éternuements à répétition…). Ces informations seront importantes pour les parents. Une fois Zoé récupérée et les informations sur sa journée en poche, Amélia l’habille soigneusement, en lui parlant doucement ou en lui chantant des comptines. Un petit temps calme est très important en sortie de crèche, car Zoé a eu une journée bien remplie, avec beaucoup de bruit autour d’elle. Une fois dans la poussette, en route pour l’école ! La baby-sitter a repéré les trottoirs facilement praticables en poussette et fait bien attention lorsqu’elle traverse la rue. Elle sait qu’elle n’est plus toute seule et que la vie d’un tout petit est entre ses mains.

16h30 – Arrivée à l’école

 Camille, le nez collé à la vitre de sa classe, attend avec impatience l’arrivée d’Amélia. Celle-ci met la poussette dans un endroit stable et à portée de vue pour accueillir Camille. Comme à la crèche, la maitresse indique les points important de la journée et dit au revoir à Camille. Cette fois la baby-sitter ne prend pas de note, il y a bien moins de choses à retenir !

 Le plus dur reste à venir pour Amélia. Hugo est plein de vie et court partout, il faut réussir à le maintenir en place. Avant de quitter l’école, il faut impérativement énoncer les règles à suivre pour que le retour à la maison se passe bien. Elle se baisse aux niveaux des enfants : « Nous allons rentrer à la maison. La rue est dangereuse, et les voitures roulent vites. Il faut que vous teniez bien à la poussette et surtout mettez les enfants du côté des magasins pas du côté de la route. Sinon, dites-leur de se tenir à la poussette et de ne pas la lâcher. Si vous m’écoutez, tout se passera bien, et nous rentrerons tranquillement à la maison pour goûter. Est-ce que vous avez bien compris ? ». Et les enfants répondent en cœur « ouiiiiii ».

C’est parti ! La poussette en main, un enfant de chaque côté, tous les quatre quittent l’école. La baby-sitter leur pose des questions sur leur journée, les activités qu’ils ont pratiqués, les copains qu’ils se sont fait… Elle fait très attention en permanence. Pas de téléphone portable, ni de musique dans les oreilles : la rue comporte de nombreux danger à éviter.

17h – Arrivé à l’appartement

 Ouf, le trajet s’est bien passé, maintenant, il faut accéder à l’appartement, au 3ème étage sans ascenseurs ! Amélia prend Zoé dans ses bras, et les deux grands montent seuls.

Info : Dans les cas où il y aurait eu deux bébés, Amélia aurait procédé par étape : monter un premier enfant en laissant le deuxième dans la poussette, le laisser dans l’appartement en sécurité (dans son lit ou un parc par exemple), puis redescendre chercher le deuxième en faisant très attention de ne pas oublier les clés dans l’appartement. Ce n’est pas la situation idéale, et si vous n’êtes pas à l’aise, parlez-en aux parents pour trouver la solution la plus adaptée.

L’arrivée dans l’appartement, c’est toujours la pagaille. Amélia s’occupe des grands, fait attention à ce que les vêtements ne soient pas laissés par terre, et les chaussures en désordres. Les enfants doivent apprendre dès le plus jeune âge à ranger leurs affaires !

Amélia s’occupe maintenant de Zoé, la déshabille et l’installe dans son parc. C’est l’heure du goûter !

17h15 – Le goûter

Les enfants ont faim, ils n’ont qu’une envie, manger ! Alors avant tout, lavage des mains ! Amélia explique aux grands comment se laver les mains en le faisant à côté d’eux. Avec une petite chanson, c’est plus sympa et tout le monde le fait avec plaisir. Il est ensuite temps de passer à table, Amélia propose divers petits gâteaux, fruits découpés, yaourts, jus de fruit… Zoé est installée sur la chaise haute, bien attachée : pour elle se sera compote pomme-banane et deux petits suisses. En ce moment, elle veut manger seule. Alors Amélia n’oublie pas le bavoir !

 Une fois le goûter fini, on repasse au lavage des mains ! Amélia s’occupe des enfants, mais garde un œil sur Zoé, toujours assise. Les enfants courent dans leur chambre pendant que la baby-sitter s’occupe de la plus petite. Une petite lingette pour essuyer les dégâts du gouter ne fera pas de mal. Elle l’installe ensuite dans son parc pour s’occuper des devoirs du plus grand.

17h30 – Les devoirs

Hugo n’est pas content, mais c’est maintenant l’heure des devoirs. Il rouspète, et dit à Amélia « mais atteeeeeend je fais un truc super important pour jouer demain avec mon copain Tom !! ». Mais l’heure, c’est l’heure. Les devoirs doivent être faits avant le retour des parents. Alors la baby-sitter lui propose un deal : « On fait les devoirs ensemble, et ensuite je t’aide à faire ton jeu, ok ? ». Le petit garçon est ravi ! Elle propose à Camille de faire un dessin pendant ce temps. Parfois, elle souhaite même faire aussi des petits exercices, pour faire comme les grands. Alors la baby-sitter lui dessine des lettres que la petite fille devra recopier, elle adore ça ! Zoé joue tranquillement à côté aujourd’hui. Mais parfois, Amélia doit la prendre sur ces genoux et lui faire faire des dessins aussi (enfin, elle en a l’impression…).

 
18h00 – Les jeux

Pas facile de trouver un jeu à faire avec trois enfants d’âges différents. Mais Amélia sait y faire ! Pour les plus grands, un petit jeu de société par exemple, assez simple pour que Camille puisse participer. Zoé jouera à côté. Amélia lui a même apporté quelque petits livres qu’elle regarde seule. Elle lui chante des chansons tout en jouant avec les grands, qui aiment aussi chanter avec leur petite sœur. Un petit concourt de grimaces et Zoé rie aux éclats. C’est Hugo qui gagne, il est proclamé roi de la grimace. Amélia se souvient du jeu qu’il voulait faire pour jouer avec son copain, alors ils le font ensemble.

18h30 – Le bain

Encore une fois, le bain qui est normalement un moment calme, le devient un peu moins lorsqu’ il y a trois enfants ! Zoé et Camille adorent le prendre ensemble. Amélia fait couler le bain, prépare les pyjamas et les serviettes. Pendant qu’Hugo joue seul dans sa chambre, elle s’occupe des petites. Elles sont encore trop jeunes pour rester seule dans le bain, donc la baby-sitter sait qu’elle devra rester avec elles. Elle surveille la température de l’eau (37°) à l’aide d’un thermomètre de bain. Elle joue un peu avec elles puis les surveille. Amélia sort en premier la plus petite, l’habille, puis fait la même chose avec sa sœur. C’est maintenant au tour d’Hugo. Lui peut rester seul. La baby-sitter lui explique tout de même les règles du bain : ne pas se mettre debout, ne pas ouvrir l’eau, faire attention au débordement… Pendant ce temps, Amélia en profite pour faire réchauffer le repas. Normalement, elle l’entend jouer et ça la rassure. Si elle ne l’entend plus, elle lui demande si tout se passe bien : « oui mais mon Action Man s’est cassé la jambe alors j’essaye de la remettre en place ! ». Tout va bien.

 

Conseil : la salle de bain est pleine de danger. L’eau tombée par terre rend le sol glissant. Il faut donc faire attention lorsque les enfants sortent du bain, mais aussi lorsque vous récupérez un bébé dans sa baignoire. Un enfant de moins de 3 ans ne doit jamais être laissé seul dans la baignoire sans surveillance. Au-delà de 3 ans, demandez aux parents ce qu’ils en pensent. Si vous n’êtes pas à l’aise, restez avec l’enfant et rangez par exemple la salle de bain ou rangez ses affaires. L’eau du bain doit systématiquement être surveillée avec un thermomètre adapté, et ne doit jamais dépasser 37°, ni passer en dessous de 35°. Il faut donc réguler la température si le bain dur longtemps.

Certains parents ne souhaitent pas que les baby-sitters donnent le bain aux bébés. Outre les nombreux risques, il est fortement possible qu’ils souhaitent donner le bain eux même à leurs enfants car c’est pour eux un véritable moment de plaisir. Ne le prenez pas mal !

19h00 – Le diner

 
Amélia installe Zoé sur sa chaise haute, et propose aux plus grands de la rejoindre dans la cuisine. Hugo court, bouscule sa sœur, et s’installe le premier à table. Car ce soir, il le sait, c’est pizza ! Miam ! Amélia fait très attention au four : les enfants peuvent poser leurs mains sur la porte très chaude, ou même l’ouvrir pour voir ce qu’il y a à l’intérieur !

 Conseil : La cuisine est un lieu de tous les dangers. Vous devez faire rigoureusement attention au four et en écarter les enfants. Vous devez aussi leur expliquer pourquoi il ne faut pas y toucher. La table de cuisson, souvent trop haute pour les enfants, éveille leur curiosité. Les petits cherchent à savoir ce que vous regardez en permanence, et si le manche d’une casserole dépasse, ils essayeront de l’attraper pour regarder aussi. Pour les faire participer, vous pouvez leur proposer de remuer l’eau de cuisson, en accompagnant leur geste. Il vous faudra pour cela une chaise bien stable. Ne faites cela qu’avec un enfant que vous connaissez bien et qui vous obéit.

Les parents rentreront la plupart du temps pendant le diner. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez faire attendre les enfants avec des jeux calmes ou en lisant des histoires. Le but est d’apaiser l’ambiance et de préparer les enfants à aller se coucher. Vous pouvez également leur faire se brosser les dents.


Et maintenant, à vous de jouer !

A bientôt !

Avez-vous trouvé votre réponse?